L’Afrique du Sud et le Mali se sont quittés dos à dos mercredi au Cap (1-1) à l’occasion de la 2e journée de la phase de groupes du Championnat d’Afrique des nations 2014. Ibourahima Sidibé (54e) a répondu à l’ouverture du score de Bernard parker (25e).


Pas de vainqueur ce mercredi au Cape Town Stadium entre l’Afrique du Sud et le Mali. Opposées à l’occasion de la 2e journée de la phase de groupes du Championnat d’Afrique des nations 2014, les deux équipes se sont quittées sur un score de parité (1-1). Si les Aigles tentaient de prendre le jeu à leur compte dans les premiers instants, ce sont les locaux qui se montraient les plus dangereux, notamment sur les accélérations de Mbatha.

C’est d’ailleurs depuis son côté gauche que le milieu de terrain sud-africain allait passer en revue trois défenseurs, avant de s’écrouler dans la surface de réparation. L’arbitre désignait le point de penalty, à tort car la faute semblait légèrement en dehors de la zone de vérité. Bernard Parker ne se faisait pas prier pour transformer la sentence et déjà inscrire son 3e but du tournoi (1-0, 25e).

De quoi vraiment lancer la partie, mais surtout procurer un sentiment d’injustice aux Maliens, qui auraient dû bénéficier d’un penalty, valable celui-ci, en tout début de match pour une sortie manquée de Khune sur Yaya Samaké. Abdoulaye Sissoko avait pourtant la balle d’égalisation, mais sa frappe venait heurter le poteau droit d’un Khune battu sur le coup (41e). Dans la foulée, Manquele se présentait devant Diakité, mais trouvait le portier malien sur sa route (43e). Une dernière occasion qui venait conclure un premier acte équilibré.

Au retour des vestiaires les Aigles affichaient un visage plus offensif et le résultat ne tardait pas à se matérialiser au tableau d’affichage. Sur une volée bien sentie dans la surface de réparation, Ibourahima Sidibé venait battre un Khune impuissant de (1-1, 54e). Une égalisation somme toute logique qui avait le mérite de libérer des Maliens plus en verve. Adama Traoré pensait même donner l’avantage aux siens, mais sa tentative venait échouer à quelques centimètres du but sud-africain (60e).

Emoussés physiquement, les Bafana Bafana n’en restaient pas moins dangereux et il fallait une intervention décisive de Konaté pour enlever le ballon du but à Mbatha (79e). L’action suivante, c’est Doumbia côté malien qui manquait de réactivité et se faisait contrer au dernier moment. Sidibé avait la balle de la victoire au bout des pieds, mais son tir mal enveloppé ne trompait pas Khune (89e). Le score ne bougerait plus, chacune des deux équipes repartirant avec un point. De quoi leur permettre d’occuper conjointement la tête de la poule A avec quatre unités, alors que le Nigeria doit affronter le Mozambique plus tard dans la soirée.

 Les compositions de départ

Afrique du Sud : Khune – Mere, Nthethe, Mkhwanazi, Mokeke – Mbatha, Kekana, Pattison, Tshabalala – Parker, Manqele.

Mali : Diakité – I. Samaké, Keita, Konaté, M. Traoré – C. Doumbia, Y. Samaké – Sissoko, I. Sidibé, A. Traoré – L. Diarra.