A quelques minutes du match d’ouverture ce samedi face au Zimbabwe (17h), difficile de savoir si le Cameroun fait réellement partie des favoris de ce CHAN 2020. L’interrogation peut sembler incongrue alors que les Lions Indomptables A’, en tant que pays-hôte et en raison de leur prestige, ne peuvent légitimement que viser la victoire finale, mais le débat mérite pourtant d’être posé.

En effet, le Cameroun n’a jamais spécialement brillé au CHAN, parvenant à sortir de la phase de groupes à deux reprises en 4 participations et l’aventure s’est à chaque fois terminée dès les quarts de finale. De plus, le niveau du championnat local a largement régressé et cela fait des années que les clubs camerounais ne parviennent plus à briller dans les compétitions interclubs de la CAF. Pire, alors que le championnat est à l’arrêt depuis des mois, c’est surtout le tournoi de préparation à la compétition, appelé «mini-CHAN», qui a éveillé les doutes avec à la clé un bilan catastrophique de deux défaites et un nul pour le pays-hôte, qui a terminé dernier. Pour autant, l’heure n’est pas au catastrophisme dans la tanière.

Des amicaux ratés, un mal pour un bien ?

«Les matchs amicaux ont un but précis : c’est de permettre aux équipes de juger leur niveau, de voir ce qui marche bien et ce qui l’est un peu moins. Le staff technique et nous les joueurs avons beaucoup appris de ces matchs amicaux. Nous avons eu le temps de corriger certaines choses qui auraient pu passer inaperçues si on avait remporté tous ces matchs. Vous savez, quand il y a la victoire, on oublie facilement de regarder ce qui n’a pas marché. Je ne me réjouis pas de nos défaites, mais du fait qu’elles nous ont permis d’améliorer notre préparation», a ainsi relativisé la star de la sélection Jacques Zoua (photo).

A l’image de Samuel Eto’o et Roger Milla, les anciennes gloires se sont également mobilisées ces derniers jours pour venir rendre visite à leurs jeunes frères et les galvaniser avant l’événement. «C’est vrai on a perdu beaucoup de matchs amicaux. Seulement, on peut perdre des matchs amicaux et aller exploser lors de la compétition… Ne mettez pas dans vos têtes que nous avons perdu 3 ou 4 matchs, c’est terminé», a notamment insisté Milla. Rendez-vous dans quelques minutes pour savoir si le message est passé.