Pas d’exception pour la Confédération africaine de football (CAF). Après avoir autorisé une capacité de 25% de remplissage en tribunes pour la phase de groupes et les quarts de finale du CHAN 2020 malgré la crise sanitaire, l’instance panafricaine avait ouvert la porte à une autorisation portée à 50% pour les demi-finales et la finale.

Mais, visiblement, la CAF estime que les règles sanitaires n’ont pas été suffisamment respectées et elle a donc décidé de maintenir la jauge de 25% pour les demi-finales Mali-Guinée et Maroc-Cameroun qui auront lieu ce mercredi respectivement à Douala et Limbé. Il s’agit forcément d’une petite déception pour le pays-hôte qui espérait compter sur un public en nombre acquis à cause.

«La CAF se réserve le droit de diminuer ce quota lors des matchs du classement et de la finale au cas du non-respect de cette décision et du protocole Covid-19 lors des matchs des demi-finales», a même prévenu l’instance dans un communique relayé par le comité d’organisation.

Le communiqué du COCAN

Image