2e du groupe H, l’Algérie peut décrocher une qualification historique pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2014 si elle bat la Russie, ce jeudi à à l’Arena Baixada de Curitiba (20H GMT). Un nul peut aussi faire l’affaire si la Corée du Sud ne bat pas la Belgique. Retrouvez les principales informations avant le coup d’envoi de la rencontre.



 Le point historique

L’Algérie et la Russie se sont affrontées à une seule reprise, en novembre 1964, lorsque la Russie s’appelait encore l’URSS. A Alger, les deux formations s’étaient séparées sur un score de parité (2-2). En revanche, la Russie n’a jamais perdu face à une sélection africaine, même en match amical. L’Algérie pour une première ?

 L’arbitre

Cuneyt Cakir officiera lors de la rencontre. Arbitre FIFA depuis 2006, le Turc, 37 ans, était déjà aux manettes lors de Brésil-Mexique (0-0) dans le groupe A. Il a notamment arbitré les demi-finales de l’Euro 2012 ainsi que de League Europa et de Ligue des champions.

 L’ami Capello

Lors du Mondial 2010, l’Algérie avait déjà croisé la route de Fabio Capello, alors aux commandes de l’Angleterre, qu’elle avait tenue en échec (0-0) lors du deuxième match. Désormais sélectionneur de la Russie, le technicien italien est connu pour être un fin stratège. « L’équipe russe est forte sur le plan tactique et dirigée par un grand entraîneur« , prévient Nabil Ghilas, qui s’attend à une partie d’échecs.

 Les Fennecs remis sur pattes ?

« La récupération est le seul point qui m’inquiète un peu« , concède Vahid Halilhodzic. Déjà fatigués à l’issue de la défaite contre la Belgique (1-2), les Verts sont encore apparus émoussés en fin de match contre la Corée du Sud (4-2). Madjid Bougherra qui souffre de « quelques petits soucis« , dixit le sélectionneur, est encore incertain (il ressent une pointe au mollet selon certaines indiscrétions). « Coach Vahid » prendra une décision au dernier moment le concernant.

Essaid Belakalem, plutôt que Liassine Cadamuro, est pressenti pour palier son éventuel forfait. Sorti sur les rotules en fin de match contre la Corée, Abdelmoumen Djabou pourrait également reprendre place sur le banc. Hilal Soudani ou Riyad Mahrez peuvent le remplacer sur l’aile gauche.

 Les compositions probables

Algérie : M’Bohli – Mandi, Bougherra (cap) (ou Belkalem), Halliche, Mesbah (ou Ghoulam) – Medjani, Bentaleb – Feghouli, Brahimi, Djabou (ou Mahrez)- Slimani.

Russie : Akinfeev – Kozlov, V.Berezutskiy (cap), Ignashevich, D.Kombarov – Glushakov – Shatov, Fayzulin – Samedov, Kokorin, Kanunnikov.

 Ils ont dit

Vahid Hallilhodzic (sélectionneur de l’Algérie) : « Au début de cette Coupe du Monde j’avais dit qu’on n’avait rien à perdre, mais maintenant je dis que demain (jeudi), il y a quelque chose à perdre. Nous sommes tellement près de réaliser un exploit, quelque chose d’historique. Je crois que c’est le moment d’entrer dans l’histoire face à cette grande nation qu’est la Russie. Il faudra être exemplaire. Ce match est le plus important de ma carrière et de celle des Algériens. »

Nabil Ghilas (attaquant de l’Algérie) : « Nous devons sortir le grand jeu pour essayer de gagner et pouvoir arracher une qualification historique au deuxième tour. Nous n’allons pas nous cantonner en défense, au contraire, je pense que nous avons des atouts offensifs qu’on va tenter d’exploiter. Ca sera une erreur si on joue pour le match nul face à une bonne équipe russe, forte sur le plan tactique et dirigée par un grand entraîneur. »

Fabio Capello (sélectionneur de la Russie) : « Nous ne sommes pas devant plusieurs solutions. La victoire est impérative face à l’Algérie pour pouvoir composter notre billet pour le prochain tour. Nous avons mis en place un schéma purement offensif pour tenter de l’emporter. Le fait d’aborder le match avec l’obligation de gagner ne sera pas un handicap. »

Dmitry Kombarov (attaquant de la Russie) : « Je considère que nos chances sont bonnes. Nous allons nous battre jusqu’à la fin et nous donner à cent pour cent. Mais de toute évidence, le match sera très difficile. L’équipe d’Algérie est très solide et efficace en contre-attaque. C’est une équipe assez forte.«