La finale de la Coupe du monde 2014 opposera donc l’Allemagne à l’Argentine, dimanche, dans le mythique Stade Maracana de Rio de Janeiro. Au cours de leur parcours, les deux sélections ont croisé la route de plusieurs équipes africaines. Si le Nigeria est tombé avec les honneurs face à l’Albiceleste (2-3) dans le groupe F, le Ghana a lui tenu tête à la Mannschaft (2-2) dans le groupe G. Les Black Stars sont même les joueurs qui ont donné le plus de fil à retordre aux coéquipiers de Thomas Müller avec l’Algérie, éliminée 2-1 après prolongation. Voilà un constat qui bonifiera un peu plus le bilan du continent africain lors de ce Mondial, même si à l’époque l’Allemagne était encore balbutiante. La mise en place d’un vrai attaquant de pointe (Miroslav Klose) et le repositionnement de Lahm en latéral droit, face à la France en quart de finale (1-0) ont changé le visage du triple champion du monde.