Décidément, la procédure lancée par la FIFA au sujet de l’inéligibilité de joueurs des sélections d’Ethiopie, de Guinée Equatoriale et du Togo continue de faire des vagues et remet en question certaines qualifications. Si l’Ethiopie n’est pour le moment plus officiellement sûre d’être en barrages, il en est de même pour la Tunisie. En raison de la réserve technique déposée par le Cap Vert contre la participation d’un joueur équato-guinéen lors de leur rencontre, les Requins Bleus pourrait bien récupérer une victoire sur tapis vert, ce qui leur donnerait trois points de plus. La conséquence serait une redistribution des carte dans le groupe B, où les Aigles de Carthage n’auraient alors plus que deux points d’avance sur les Cap-verdiens. La qualification se jouerait donc le 6 septembre, lors de la toute dernière journée avec un Tunisie-Cap Vert…