Le Nigeria se rend ce mercredi à Nairobi pour y affronter le Kenya dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. L’occasion pour les Super Eagles de tenter de faire le plein de points pour garder la tête du groupe F, mais aussi faire le plein de confiance avant la Namibie, le 12 juin, et surtout la Coupe de la Confédération qui va débuter juste après, la 15 juin.


Place aux choses sérieuses pour le Nigeria, avec la 4e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, qui marque le début d’un mois de juin chargé pour les Supers Eagles. Car après avoir affronté le Kenya à Nairobi, les hommes de Stephen Keshi vont voir se dresser devant le la Namibie, une semaine plus tard, avant de prendre la direction du Brésil pour y disputer la Coupe des Confédérations, à un an du Mondial.

Un marathon en somme pour les champions d’Afrique, qui va débuter dès mercredi soir à Nairobi face aux Harambbe Stars. Un nouveau test pour les Nigérians, après leur match nul décroché face au Mexique à Houston (2-2), dans le cadre de leurs préparation, mais surtout après le 1-1 concédé sur leurs terres à Calabar, lors de la 3e journée de ces éliminatoires.

Ambrose : « Le Mondial reste le but ultime« 

L’occasion pour les coéquipiers d’Efe Ambrose de récupérer les points perdus en route face aux Kényans, mais surtout de montrer clairement que les Super Eagles n’ont pas encore la tête tournée vers la Coupe des Confédérations. « Tous les matches sont importants, mais en ce qui me concerne, les éliminatoires de la Coupe du monde sont plus importants, ils sont ma priorité. Nous devons atteindre le prochain tour de qualifications. La Coupe des confédérations est également importante, mais décrocher le ticket pour le Mondial reste le but ultime« , a soutenu le défenseur du Celtic de Glasgow.

La participation au Mondial, l’objectif affiché pour les Nigérians, qui devront en revanche faire sans Victor Moses et Emmanuel Emenike, tous deux blessés et forfaits. Petit coup dur pour eux, mais ils n’auront pas à se plaindre face à un adversaire qui va aussi se présenté affaibli. Pour ce choc, les Harambee Stars devront de leur côté composer sans le capitaine Dennis Oliech et le gardien Arnold Origi, suspendus, alors que McDonald Mariga et David Gateri sont eux blessés. Des absences qui pourraient grandement se faire ressentir au moment où l’équipe doit faire un résultat pour encore espérer la qualification dans ces éliminatoires.