Alors que le Cameroun, déjà éliminé, finit sa triste Coupe du monde face au Brésil, pays-hôte, lundi, Stéphane Mbia s’est confié sur le site de la FIFA. Le milieu de terrain du FC Séville reconnaît que l’affaire des primes a miné la préparation des Lions Indomptables. « Il faut être objectif et réaliste, ça a joué un rôle« , avoue-t-il. « Dans un grand tournoi, en Coupe du Monde, on doit respecter certaines règles, et, inconsciemment, nous avons payé nos erreurs. Mais sur le terrain nous donnions le meilleur de nous mêmes. Personne ne voulait mal faire« . Pour lui, les Lions vivent bien ensemble malgré tout. « En dépit de ce que les gens pensent, nous sommes très unis. Il n’y a pas de conflit, pas de problème« . Quid de l’accrochage Assou Ekotto-Moukandjo alors ? « C’est de la frustration par rapport à la physionomie du match (contre la Croatie)« , assure Mbia. « Ce ne sont pas des mauvais gars, bien au contraire, ils sont amis ! Ils s’amusent tout le temps ensemble.«