_ Quart de finaliste à la Coupe du monde des moins de 20 ans, le Nigeria s’est vu attribuer le Prix du Fair-Play de la compétition qui a fermé ces rideaux dimanche matin à Bogota, en Colombie, avec le sacre du Brésil. Avec trois cartons jaunes écopés en cinq matches et 15 réalisations à leur actif (soit la deuxième meilleure attaque du tournoi, derrière le Brésil et ses 18 buts), les Flying Eagles du Nigeria, ont effectué le meilleur parcours africain lors cette édition. Les autres représentants ayant été éliminés prématurément de la compétition : le Cameroun et l’Egypte en huitièmes de finale et le Mali au premier tour.

Le Brésil, victorieux du Portugal (3-2 ap) en finale, a raflé l’essentiel des récompenses. Son attaquant Henrique s’est vu décerner le Ballon d’Or et le Soulier d’Or (avec 5 réalisations). Le Brésil succède ainsi au palmarès au Ghana, vainqueur de l’édition 2009.