Les Comores à nouveau dans la tourmente… Un mois après l’affaire des matchs de championnat truqués, c’est cette fois la sélection qui fait parler d’elle. Et pour cause, fatigués par les promesses non tenues par le gouvernement, les joueurs et le staff technique des Cœlacanthes ont publié un communiqué dans lequel ils se « réservent la possibilité de ne plus accorder d’intérêt à la sélection nationale si les engagements contractuels ne sont pas respectés. »

Alors que le gouvernement avait promis de prendre en charge toutes leurs dépenses orchestrées par le match amical contre Madagascar à Paris le mois dernier, celui-ci n’a finalement versé que 29% des sommes nécessaires et la sélection a dû se débrouiller seule avec l’aide de son manager et de certains joueurs. Regrettable pour la sélection insulaire pourtant en gros progrès sur le plan sportif…