Pour leur match amical au programme ce vendredi respectivement face au Ghana et au Japon, le Mali et le Cameroun vont se présenter fortement amoindris. La faute notamment au coronavirus.

Jeudi soir en effet, la Fédération malienne (Femafoot) a révélé la présence de 4 cas positifs au sein du groupe actuellement rassemblé en Turquie : les défenseurs centraux Molla Wagué (Amiens) et Boubakar « Kiki » Kouyaté  (Metz), le gardien Ali Yirango (US Lusitanos Saint-Maur) et le milieu défensif Hamidou Traoré (Adana Demirspor). Tous ont été placés en quarantaine conformément au protocole sanitaire.

Des sélections décimées…

C’est donc avec un groupe décimé que le sélectionneur Mohamed Magassouba devra composer face aux Black Stars puisque plusieurs joueurs avaient déjà déclaré forfait pour diverses raisons : Moussa Marega (FC Porto), Diadié Samassékou (Hoffenheim), Adama Traoré «Nos» (Hatayspor), Mamadou Samassa (Sivasspor), Abdoulaye Diaby (Getafe), Yves Bissouma (Brighton) et Aly Mallé (Ascoli, Italie), sans oublier Adama Traoré (Wolverhampton) et Abdoulaye Doucouré (Everton) qui n’ont pas souhaité rejoindre la sélection malienne. Une véritable hécatombe…

Côté camerounais, le gardien de but de l’Ajax Amsterdam, André Onana, et le milieu de terrain de Mayence, Pierre Kunde, ont eux aussi été testés positifs et viennent s’ajouter aux joueurs déjà forfaits comme Jean-Pierre Nsamé, Ignatius Ganago et Jérome Onguéné. Les deux joueurs ont évidemment été placés en quarantaine, tout comme le défenseur Dawa Tchakonte et l’attaquant Nicolas Moumi Ngamaleu, identifiés comme «cas contact». Il n’y aura par conséquent que 17 Lions Indomptables disponibles face au Japon…

La situation au Mali

La situation au Cameroun