A côté de la plaque défensivement et trop peu remuante, la Côte d’Ivoire a sombré 5-0 face aux Pays-Bas ce dimanche à Rotterdam en match amical. La première du sélectionneur Marc Wilmots sur le banc et de Cornet et Gbamin sur le terrain ne pouvait pas plus mal commencer…


Nouveau sélectionneur de la Côte d’Ivoire, Marc Wilmots ne risque pas d’oublier sa première sur le banc de la Selefanto, balayée 5-0 par les Pays-Bas ce dimanche à Rotterdam en match amical. Pourtant, les Eléphants sont bien entrés dans la partie. Il fallait moins de deux minutes à Sio, trouvé dans la surface, pour pousser Cillessen à la parade. Mais les Oranje douchaient rapidement leurs adversaires en ouvrant le score. Complètement esseulé en plein cœur de la surface sur corner, Veltman n’avait aucun mal à battre Sangaré de la tête (13e).

Sonnée, la Selefanto se contentait ensuite essentiellement de repousser les offensives adverses, ce qu’elle faisait plutôt bien. Pour sa première cape, tout comme Gbamin, Cornet avait même une occasion d’égaliser, mais Cillessen se couchait pour repousser sa tête. Le tournant du match car, quelques instants plus tard, la défense ivoirienne laissait Janssen partir seul au but et Sangaré ne pouvait que provoquer le penalty en le fauchant dans la surface. Robben se chargeait de la battre à contrepied (32e sp).

La défense aux abois…

2-0 : l’addition était plutôt lourde et avec les largesses défensives du vainqueur de la CAN 2015, elle tournait même à la correction. Libre de tout marquage au second poteau, Veltman reprenait victorieusement un centre pour s’offrir un doublé (36e). Les entrées de Bailly et Cyriac ne changeaient pas grand-chose après la pause. Exceptée une frappe de Pépé contrée, l’essentiel des occasions étaient en effet néerlandaises. Et après un raté de Janssen seul face à Sangaré, le dernier rempart ivoirien mettait en échec tour à tour Robben et Depay.

Mais ce n’était que partie remise puisque Klaassen, libre d’ajuster sa reprise en pleine surface (69e), puis Janssen (75e), tranquille pour pousser au fond une frappe repoussée par Sangaré, faisaient boire le calice jusqu’à la lie aux Eléphants. Sur une tentative de Gervinho, entré en jeu et qui retrouvait les terrains, claquée par Cillessen, puis sur une reprise à bout portant de Cyriac, contrée par le Néerlandais, les Ivoiriens ont eu l’occasion de sauver l’honneur. Sans réussite… Même s’il manquait plusieurs titulaires habituels (Dié, Zaha, Kalou, Kodjia,…), voilà une bien mauvaise façon de débuter l’ère Wilmots et de préparer la réception de la Guinée samedi prochain dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019…

 Les compositions de départ :

Côte d’Ivoire : Sangare – Aurier, Deli, I. Traoré, Kanon – Kessié, Gbamin, Seri – Cornet, Sio, Pépé

Pays-Bas : Cillessen – Tete, Veltman, Martins Indi, Blind – Pröpper, Klaassen, Strootman – Robben, Janssen, Depay.