Mise sous pression par la FIFA, qui lui a demandé de rétablir la commission électorale et le processus électoral, la Fédération ivoirienne de football (FIF) s’est réunie en comité exécutif d’urgence. A l’issue de celui-ci, dans un communiqué publié dimanche soir, l’instance a fait savoir qu’elle se plie aux décisions de l’instance dirigeante du ballon rond.

La FIF annonce donc «le maintien de la commission électorale et la reprise des travaux de celle-ci en indiquant que toutes les décisions à prendre doivent être soumises au vote des membres de la commission qui doivent individuellement signer le procès-verbal de la décision». La commission se réunira dès mardi matin «afin d’entériner toute décision nécessaire par un vote».

Pour rappel, le blocage était dû au secrétaire général de la commission, qui a dénoncé des «irrégularités» et refusé de signer les documents, ce qui a empêché la commission de notifier les candidats dans les temps de la validation ou non de leur dossier, poussant la FIF à intervenir. Cette fois, les membres de la commission vont devoir s’entendre… Ce revirement de la FIF constitue en tout cas une très bonne nouvelle pour Didier Drogba puisque la commission avait bel et bien validé son dossier en compagnie de celui de ses rivaux Sory Diabaté et Idriss Diallo. L’élection présidentielle de la FIF doit en théorie avoir lieu le 5 septembre.

Le communiqué de la FIF

Image

Image