Président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) depuis 2011, Augustin Sidy Diallo ne se représentera pas au terme de son mandat qui prend fin le 19 février. Très contesté depuis de longs mois, le dirigeant a annoncé sa décision auprès de l’AFP. «Je ne briguerai pas un troisième mandat comme m’y autorisent les textes», a indiqué le président sortant.

Il s’agit d’une décision somme toute attendue au vu de la faible cote de popularité de Diallo. En revanche, il est fort possible que son lieutenant, Sory Diabaté, l’actuel premier vice-président de la FIF, se présente. Rappelons que la légende Didier Drogba a annoncé aux présidents de clubs ivoiriens sa volonté de se porter candidat, même s’il n’a pas encore officialisé cette décision publiquement.

L’élection pour la présidence de la FIF aura lieu entre le 20 février 2020 et le 30 juin 2020.