Récemment nommé sur le banc des Eléphants, Marc Wilmots impose sa patte. Présent jeudi en conférence de presse, le sélectionneur de la Côte d’Ivoire a ainsi annoncé la mise en place d’un capitanat tournant. « A chaque match, le brassard reviendra au joueur qui a le plus de sélections. Si ce joueur est remplacé ou blessé, c’est le 2e le plus capé parmi les présents sur le terrain parmi les onze entrants qui prendra le brassard. Ce n’est pas le joueur ancien assis sur le banc qui entre qui prendra le brassard« , a expliqué le Belge.

« A partir de là, je n’ai pas un capitaine fixe, j’ai plusieurs capitaines. Que chacun prenne ses responsabilités« , a-t-il ajouté en précisant avoir échangé avec Salomon Kalou et Serey Dié sur le sujet. Wilmots a également ajouté que Gervinho va rejoindre ses coéquipiers avec du retard non pas en raison d’une brouille au sujet du capitanat, comme la presse locale l’affirmait, mais pour régler une affaire privée.