Endeuillée par la disparition de l’international Cheik Tioté, la sélection de Côte d’Ivoire va néanmoins devoir affronter la Guinée en match éliminatoire de la CAN 2019 samedi à Bouaké. Le sélectionneur des Eléphants, Marc Wilmots, entend bien utiliser ce rendez-vous « pour honorer la mémoire de Cheik Tioté« , a affirmé le Belge ce jeudi en conférence de presse.

« On doit le faire (gagner), on n’a pas le choix, j’espère le gagner pour lui. Quand on perd un des siens, ça fait très très mal. Et nous allons évidemment jouer le match à Bouaké et le lendemain, on reviendra et on ira voir la famille de Tioté. Je pense que c’est quelque chose de douloureux. Maintenant, il faut être fort mentalement. Je pense qu’il n’y a pas pire que ça. Le football, on prend beaucoup de plaisir mais là, on est dans la tristesse« , a reconnu le technicien. Charge aux Eléphants de transformer leur peine en énergie.