Transféré en Chine au Beijing BG en début d’année, le milieu de terrain ivoirien Cheick Tioté a succombé à un malaise survenu à l’entraînement ce lundi. Il avait 30 ans.


Terrible nouvelle en provenance de Chine. Pensionnaire du Beijing BG, Cheick Tioté est mort ce lundi à l’âge de 30 ans. A priori, le milieu de terrain ivoirien s’est effondré en plein entraînement avant d’être transporté vers l’hôpital, où il est décédé… L’agent de l’Eléphant, Emanuele Palladino, a confirmé la terrible nouvelle dans un communiqué. « C’est avec une profonde tristesse que je confirme que mon client Cheick Tiote est décédé aujourd’hui après s’être évanoui pendant l’entraînement avec Beijing. Nous ne pouvons pas en dire plus pour le moment et nous demandons que l’intimité de sa famille soit respectée dans ce moment difficile. Prions pour lui. »

Passé par Anderlecht et les Pays-Bas, le natif de Yamoussoukro a effectué l’essentiel de sa carrière avec Newcastle entre 2010 et le début d’année 2017. Les supporters des Magpies n’oublieront jamais son coup de canon qui a permis à Newcastle d’égaliser contre Arsenal (4-4) en février 2011 en Premier League après avoir pourtant accusé 4 buts de retard (voir la vidéo ci-dessous) ! « Depuis le temps que je le connais, je n’ai eu qu’à louer son professionnalisme, il a toujours été investi et surtout, c’était un chouette gars« , a salué l’entraîneur du club anglais, Rafael Benitez.

International ivoirien à 37 reprises (1 but), Tioté faisait partie des vainqueurs de la CAN 2015, après avoir déjà pris part aux éditions 2010, 2012 et 2013 ainsi qu’aux Coupes du Monde 2010 et 2014. Après Marc-Vivien Foé, Patrick Ekeng ou plus récemment Moïse Brou Apanga, le football africain est à nouveau en deuil…