Côte d’Ivoire : Wilmots pèse encore sur les finances…

Limogé en novembre dernier après seulement 7 mois en poste, l’ancien sélectionneur des Eléphants, Marc Wilmots, continue de coûter cher à la Côte d’Ivoire, comme l’a expliqué Sory Diabaté, premier vice-président de la Fédération ivoirienne de football (FIF).

Vous savez, quand on a rompu le contrat avec Wilmots, il fallait lui verser des droits. Nous n’avons pas encore fini de payer donc nous ne pouvons pas nous permettre de recruter un autre entraîneur. Surtout qu’il n’y a pas de compétition actuellement. Si nous le prenons, il sera payé à ne rien faire. Le bon timing c’est en juin parce que nous aurons deux matches amicaux“, a expliqué le dirigeant mercredi en conférence de presse. Pour rappel, la FIF avait démenti avoir versé 524 millions de franc CFA (environ 800 000 euros) d’indemnités au technicien belge, un chiffre qui circulait dans la presse.

 Sur le même sujet : le successeur de Wilmots connu en juin

Côte d’Ivoire : Wilmots pèse encore sur les finances…
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.