En façade, tout va bien. Les Eléphants vivent bien. Sauf que le match amical de la Côte d’Ivoire face à l’Afrique du Sud a stigmatisé tous les problèmes de la Selefanto: Didier Zokora et Yaya Touré en sont venus aux mains, mettant en évidence les querelles intestines qui minent la sélection ivoirienne.


L’image se passe au stade de Port Elizabeth, en marge du match amical entre l’Afrique du Sud et la Côte d’Ivoire (1-1). Une image aussi triste que déplorable: Didier Zokora et Yaya Touré se sont battus.

A en croire Sport Ivoire, tout est parti d’uune remarque de Zokora sur le manque de concentration du plus jeune des frères Touré. Ce dernier a mal pris ce « crime de lèse majesté » commis par l’ancien joueur du FC Séville. Chauffés à blanc, les deux hommes se sont chamaillés, échangeant des noms d’oiseaux. Yaya Touré : « Tu es jaloux de moi, parce que je suis plus riche que toi« . Réplique de Maestro : « Je m’en fous de ton argent. » Avant d’en venir aux mains donc.

Touré, Zokora, Kalou, Meïté…

Un spectacle navrant mais qui est le signe d’un fait : les querelles, les problèmes d’ego, la jalousie ont resurgi au sein de la sélection ivoirienne. Même l’intervention de François Zahoui n’a pu calmer la volonté des deux joueurs d’en découdre. Il a fallu l’implication des autres joueurs pour les séparer. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que les Eléphants se donnent ainsi en spectacle. Avant Touré et Zokora, Salomon Kalou et Abdoulaye Méïté s’étaient tous les deux copieusement bastonnés lors d’une séance d’entrainement.

Visiblement, François Zahoui ne parvient plus à tenir son groupe. Selon une information afrik-foot, deux joueurs, habitués des regroupement et régulièrement appelés, auraient même l’intention de claquer la porte de la sélection, lassés des gué-guerres autant que des passe-droits de certains cadres des Eléphants, qui arrivent systématiquement en retard lors des rassemblements. Grand favoris de la CAN 2012, les Eléphants n’avaient pas besoin de ça.