Côte d’Ivoire : Seko Fofana sort enfin du silence !

Seko Fofana, 28 ans, évolue désormais du côté d'Al-Nassr en Arabie saoudite. L'ancien joueur du RC Lens a beaucoup fait parler de lui en sélection ivoirienne, où il était absent ces derniers mois.

Absent des trois derniers rassemblements des Eléphants, le milieu de terrain l'assure pourtant, il reste à disposition de la Côte d'Ivoire, avec la ferme intention de disputer la CAN à domicile en début d'année prochaine. “J'ai toujours gardé le lien avec le sélectionneur (Jean-Louis Gasset). Beaucoup de choses ont été dites. Tout le monde a la liberté de penser ce qu'il veut mais je sais ce que j'ai au fond du coeur : et je me tiens à la disposition du pays et du sélectionneur en septembre.” s'est exprimé l'ancien Sang et Or dans un entretien accordé ce mardi à L'Equipe.

Un Seko Fofana dans de bonnes dispositions mentales, cela ne pourrait faire que du bien à l'entrejeu de l'équipe nationale ivoirienne, comme cela c'était vu lors de son grand retour en septembre 2022. Certes, son expérience est finalement limitée avec la sélection qu'il avait pourtant découverte en 2017 (8 capes, 3 buts) et il n'évolue plus dans un championnat de premier plan. Mais à Al-Nassr, sa nouvelle écurie dans le Golfe, il côtoie au quotidien d'immenses joueurs comme Cristiano Ronaldo et Sadio Mané. Il y a trois jours, ils se sont d'ailleurs adjugé la Coupe arabe en battant le Al-Hilal de Kalidou Koulibaly (1-2). Hélas, la première journée de Saudi Pro League ne s'est pas passée comme prévue (défaite 2-1 contre Al-Ettifaq).

“Réussir quelque chose de grand”

Je veux apporter de la joie dans le coeur des Ivoiriens, laisser une trace. Ces dernières années, malheureusement, on n'a pas eu les résultats voulus mais nous sommes une grande nation. À l'image du Maroc, on peut réussir quelque chose de grand dans les années à venir.” a-t-il poursuivi.

La Coupe d'Afrique des nations arrive à grands pas (dès janvier prochain) et les Eléphants, qui disputeront le prestigieux tournoi à domicile, auront forcément à coeur de faire vibrer tout un peuple. D'autant plus qu'il restent sur des résultats décevants (1/8e de finaliste de la dernière CAN et absents au Mondial 2022).

drogbaciv.jpg
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.