Quasiment qualifiée après sa victoire 5-1 en demi-finale aller de la Coupe de la CAF la semaine dernière, l’Etoile du Sahel a pourtant tremblé ce samedi au Caire lors de la manche retour, en s’inclinant 3-0 face au Zamalek. A un but près, les portes de la finale étaient même sur le point de se refuser aux étoilés. Bien que réduit à dix dès la 5e minute et l’expulsion d’Ali Jabr, le Zamalek a ouvert le score par Mahmoud Kahraba (12e) et mis la pression sur les visiteurs. Malgré quelques opportunités tunisiennes, ce sont bien les Egyptiens qui vont pousser au retour des vestiaires et doubler la mise par un penalty de Kahraba consécutif à une main d’Ammar Jemal dans la surface (54e). Dans la foulée, Moustafa Fathi a aggravé la marque sur coup-franc (69e) et donné des sueurs froides aux visiteurs, eux aussi réduits à dix après l’expulsion de Marouane Tej (74e), héros du match aller avec son doublé. Malgré les ultimes assauts égyptiens jusqu’au bout des 5 minutes de temps additionnel, Aymen « Balbouli » et ses coéquipiers tenaient bon. Pour son 90e anniversaire, l’Etoile du Sahel disputera bien la finale de la Coupe de la CAF, où elle retrouvera le vainqueur d’Al Ahly-Orlando Pirates (1-0 pour les Sud-Africains à l’aller) qui s’affrontent dimanche.