Le Nigeria s’est incliné ce jeudi face à l’Uruguay (1-2), à Salvador, lors de la 2e journée du groupe B de la Coupe des Confédérations. Après un début de match difficile, à l’avantage de la Céleste, les Super Eagles ont concédé l’égalisation à la 19e sur un but de Diego Lugano qui profitait d’une défense amorphe. En fin de première période, alors que la fatigue se faisait sentir côté uruguayen, les hommes de Stephen Keshi ont pris l’ascendant et sont revenus au score par l’intermédiaire de John Obi Mikel (37e). Les Super Eagles ont démarré la seconde période sur les mêmes bases mais se sont fait surprendre sur un contre mené par Luis Suarez et conclu par une belle frappe de Diego Forlan (51e). Sonnés, les vainqueurs de la dernière CAN se sont alors montrés brouillons et n’ont jamais été en mesure d’inquiéter réellement les Sud-Américains. Avec cette défaite, qui met fin à une série de 18 matches d’invincibilité, les Super Eagles voient la Céleste les rejoindre au classement. Si les hommes de Stephen Keshi conservent leur deuxième place à la différence de buts, ils vont avoir la tâche compliquée lors du dernier match de groupe. En se basant sur une très probable victoire de l’Uruguay face à Tahiti, il faudrait que le Nigeria batte l’Espagne et conserve sa différence de buts favorable (+4) par rapport à la Celeste pour se qualifier pour les demi-finales. La tâche s’annonce ardue alors que la Roja n’est pas encore officiellement qualifiée et jouera donc la partie à fond.

Sur le même sujet : l’Uruguay refroidit le Nigeria.