Hakim Ziyech, Maroc

Au fond, cela semblait écrit quelque part, il fallait que ce soit le Maroc ! Samedi, les Lions de l’Atlas ont de nouveau créé la sensation en éliminant le Portugal (1-0) pour devenir la première sélection africaine de l’histoire à se qualifier en demi-finales de la Coupe du monde. Le Cameroun en 1990, le Sénégal en 2002 et le Ghana en 2010 avaient tous échoué dans cette mission par le passé au stade des quarts de finale.

Et ce n’est pas la première fois que le Maroc joue les pionniers pour le continent dans la compétition. En 1970 déjà, les Lions de l’Atlas ont en effet marqué le premier point africain en Coupe du monde en tenant tête à la Bulgarie (1-1). Certains considèrent même que le Maroc est le premier représentant africain de l’histoire au Mondial mais ce point fait débat en raison de la participation de l’Egypte à l’édition 1934 (le pays des Pharaons n’était pas présent en tant que représentant africain et il se trouvait toujours sous domination britannique).

En 1986, face au Portugal (3-1) déjà, les Lions de l’Atlas étaient également devenus la première équipe africaine à sortir de la phase de groupes, en terminant en plus en tête de sa poule. 36 ans plus tard, l’édition 2022 aura permis au Maroc d’établir un record historique de 7 points en phase de groupes et surtout de briser le plafond de verre en offrant à l’Afrique sa première participation au dernier carré !