Victime d’une fracture du crâne provoquée par le jet d’une pierre par le public au stade de Gabès, Oussama Husseini a été interrogé par ShemsFM au sujet de l’incident. S’il n’a pas vu son agresseur, le joueur du CS Sfaxien est totalement lucide lorsqu’il s’agit d’évoquer la sécurité dans les stades tunisiens. Husseini a déclaré qu’il serait temps de « mettre un terme à la violence dans les stades de football et trouver une solution finale pour garantir la sécurité des joueurs ». Par ailleurs, le jeune joueur tient à remercier l’entraîneur du Stade Gabésien, Chiheb Ellili, qui l’a appelé pour avoir de ses nouvelles.