Les sanctions commencent à pleuvoir sur la Jeunesse Sportive de Kabylie. A la suite du tragique décès d’Albert Ebossé, victime d’un jet de projectiles de la part des propres supporters de l’équipe lors du match contre l’USM Alger le 23 août dernier, la commission de discipline de la Ligue algérienne a annoncé une première séries de mesures à l’encontre de la formation kabyle. Après seulement deux journées de championnat, le stade du 1er-Novembre est suspendu pour tout le reste de la saison, a fait savoir l’instance dans un communiqué. La JSK devra donc jouer toutes ses rencontres à domicile dans une autre enceinte qui reste encore à déterminer. A noter que cette première sanction s’accompagne d’un huis clos total pour les six prochains mois, à compter de la date du 26 août. Les supporters des Canaris ne sont pas en reste, puisqu’ils sont de leur côté interdits de tout déplacement de l’équipe pour toute la phase aller. La Ligue a fait savoir que cette première série de sanctions pourrait être alourdie d’ici la fin de l’enquête sur les conditions de la mort de l’attaquant camerounais. La JSK a déjà fait part de son intention de faire appel.