Elisez le joueur Afrik-Foot du mois d’octobre

Après un mois d'octobre de haute volée au rythme des buts, dribbles, passes décisives et autres gestes techniques, l'heure est désormais à la récompense. La parole est donnée aux lecteurs afin d'élire le joueur africain du mois écoulé, parmi les trois joueurs nominés par la rédaction, pour la régularité de leurs performances durant cette période.


 Pierre-Emerick Aubameyang (Borussia Dortmund/Gabon)

La deuxième fois sera-t-elle la bonne ? Alors qu’en septembre, vous lui avez préféré l’Algérien Riyad Mahrez pour le titre de joueur du mois, la Panthère ne s’est pas découragée. Au contraire, “PEA” a enfilé les buts en octobre, au point d’occuper symboliquement le titre de meilleur buteur européen (toutes compétitions confondues) depuis une semaine, devant un certain Robert Lewandowski, avec 20 réalisations. Avec deux triplés consécutifs et un record égalé, l’attaquant du Borussia Dortmund a frappé très fort ce mois-ci. Et lorsqu’il n’a pas fait trembler les filets, l’ancien Stéphanois s’est mué en passeur décisif, comme contre Mayence (2-0). “Je veux faire comme les plus grands, Cristiano Ronaldo et Leo Messi, qui sont capables d’enchaîner les buts. Je veux devenir comme ça“, lance même le Gabonais, qui trépigne d’ambitions. Pour cela, il lui faudra corriger l'un de ses rares défauts : le manque de réalisme qui le frappe parfois, comme cela s’est vu samedi contre le Werder Brême (3-1).

Son bilan en octobre : 5 matches joués (dont un d’Europa League), 7 buts, 2 passes décisives

 Serge Aurier (PSG/ Côte d'Ivoire)

Traditionnels grands oubliés des trophées individuels, les défenseurs pourraient bien être récompensés ce mois-ci. En tout cas, Serge Aurier a mis tous les atouts de son côté pour que ce soit le cas. C’est bien simple, lors de toutes les échéances du mois, l’Ivoirien a été l’un des meilleurs sinon le meilleur Parisien. Désormais indispensable dans la construction du jeu des triples champions de France, c’est souvent de son couloir droit et de ses centres que vient le danger. Et défensivement, l’ancien Toulousain assure. Il l’a prouvé aves ses interventions pleines d’assurance devant Cristiano Ronaldo en Ligue des champions, ou encore vendredi dernier lorsqu’il a été positionné en défense centrale contre Rennes (1-0). “Il me manquait juste du temps de jeu. Je suis en confiance donc c’est normal que cela se passe bien“, confie l’Eléphant au moment de dévoiler les secrets de sa réussite. En toute simplicité.

Son bilan en octobre : 4 matches joués (dont un de Ligue des champions), une passe décisive, 1 seul but encaissé par le PSG lorsqu'il a joué

 Didier Drogba (Impact Montréal/Côte d'Ivoire)

Le poids des années semble ne pas avoir d’impact sur l’attaquant ivoirien et ses 37 printemps. Gêné par des pépins physiques à son arrivée en MLS, l’ancien joueur de Chelsea donne la pleine mesure de son talent depuis la fin du mois de septembre. Avec des stats impressionnantes de 12 buts en 13 matches depuis son arrivée, l’ancien Eléphant force le respect. Avec 6 points rapportés en octobre, Didier Drogba a joué un rôle-clé dans la qualification de l’Impact Montéral pour les play-offs et démontré qu’il n’était pas venu au Canada en pré-retraite. “Si je me sentais cramé, je n’aurais jamais relevé ce défi. Mon rêve à moi, c’est de remporter des trophées“, prévenait lors de son arrivée celui qui est désormais un redoutable frappeur de coup-franc. Il lui reste à achever son œuvre lors des play-offs. Avant peut-être d’effectuer une dernière pige de quelques mois en Europe.

Son bilan en octobre : 6 matches, 5 buts

 Les précédents lauréats :

Septembre 2015 : Riyad Mahrez (Leicester/Algérie), 56% des voix

Elisez le joueur Afrik-Foot du mois d’octobre
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.