Soupçonné d’avoir agressé deux agents de la protection civile, dimanche, lors de la rencontre opposant le Stade Gabésien à l’Etoile du Sahel (0-1), Ammar Jemal a démenti sur les ondes de Mosaïque FM. Mais les forces de l’ordre, qui se sont retirées en seconde période en signe de protestation, persistent et signent : le défenseur s’en est bien pris à elles. L’Union des Syndicats de la Protection Civile a dénoncé l’agression via un communiqué et affirme que l’auteur des violences sera poursuivi devant la justice, indique Shems FM. Des dirigents du Stade Gabésien ont également expliqué avoir assisté à la scène qui se serait, selon eux, déroulée sous les yeux de l’arbitre de la rencontre, qui n’aurait pas bronché.