Lazhar Hadj Aïssa va bien. Eloigné des terrains depuis plus d’un mois en raisons de troubles cardiaques, le milieu de l’Entente de Sétif va pouvoir reprendre le cours normal de sa carrière. Les derniers tests et bilans subis en Italie, et pas en Suisse, font foi. L’international algérien a même reçu l’aval d’un « grand expert en cardiologie », a indiqué le docteur Yacine Zerguini, président de la commission médicale de la Fédération algérienne de football (FAF). « Hadj Aïssa a été autorisé par l’expert italien Dominico Corrado à rejouer au football, après des examens très approfondis effectués par ce dernier. Le joueur s’est rendu à Padoue en Italie où il a été soumis à une évaluation cardiaque sur l’intérieur qui n’a rien décelé de grave », a précisé le Dr Zerguini, également membre de la commission médicale de la FIFA à El Watan.