Après les polémiques arbitrales de l’aller, voilà que la tension est à nouveau à son comble à la veille de la finale retour de la Ligue des champions africaine qui opposera l’Espérance Tunis à Al Ahly vendredi à Radès (1-3 à l’aller).

Ce jeudi, la presse tunisienne rapporte que le ton est monté au cours de la réunion technique qui visait à préparer l’organisation de la rencontre. En cause : l’attitude de la Confédération africaine de football (CAF) qui aurait seulement préparé une pancarte annonçant le sacre d’Al Ahly sans même prendre la peine d’en faire de même pour les Sang et Or… Cette bourde a évidemment agacé les représentants de l’EST qui étaient présents pour l’occasion…

Côté tunisien, ce comportement a été interprété comme une preuve supplémentaire qui attesterait que la CAF a choisi son camp… Même si Al Ahly a effectivement de grandes chances de décrocher le sacre après sa victoire à l’aller, un renversement de situation reste possible et, si ces faits sont confirmés, la CAF a commis une grosse erreur sur ce coup…