El Hilal-Espérance de Tunis, c’est l’affiche des demi-finales de la Ligue des Champions. Mais Nabil Maâloul, le coach de l’EST, refuse de s’enflammer. « C’est le match le plus difficile depuis le début de la campagne africaine. L’Espérance a cependant l’expérience nécessaire pour remporter la victoire, a souligné l’entraîneur des Sang et Or. La demi-finale aller sera très difficile compte tenu de l’ambiance électrique qui marque les matches du Hilal sur son terrain à Omdurman. Outre l’ambiance très chaude sur les gradins et à l’extérieur du terrain, Al Hilal est un adversaire coriace dont la force réside dans les contres rapides grâce aux qualités physiques et techniques des joueurs du milieu. On devra faire preuve de prudence, de concentration totale et de grande discipline de jeu tout au long de la rencontre afin de franchir cet écueil sans ambages. Malgré la difficulté de la tâche nous allons jouer pour gagner à Omdurman. L’équipe a acquis l’expérience nécessaire face à des équipes arabes en phase de poules à même de l’aider à franchir l’écueil d’un autre représentant d’un pays arabe en demi-finales de cette compétition prestigieuse qui reste l’objectif tant convoité par la famille de l’Espérance. »