Sévèrement battu par Al Ahly pour son premier match officiel avec l’Espérance de Tunis, lors de la 1ère journée de la phase de groupes de la Coupe de la CAF, José Anigo retrouve la compétition continentale dès samedi à Radès avec le choc de la 2e levée face à l’Etoile Sportive du Sahel. Un bouillant derby très attendu par les Sang et Or qui espèrent voir l’équipe triompher sur les rivaux, mais pas par l’ancien entraîneur et directeur sportif de l’Olympique de Marseille, qui ne fait pas de cette compétition une priorité.

« Je ne veux pas mettre plus de pression sur les joueurs surtout que nous ne disposons pas de la totalité de l’effectif lors de cette compétition. Nous ne l’abordons pas avec nos meilleurs atouts« , a notamment indiqué le technicien français lors de son point presse. « Depuis le premier match, j’ai déjà en tête presque l’équipe qui jouera. Je dois dire que honnêtement la Coupe de la CAF vient au milieu de la préparation et cela la perturbe en quelque sorte (…) La Coupe de la CAF, c’est une compétition qui me gêne un peu. Pour le moment, je suis concentré sur la coupe et le championnat de Tunisie.«