Le couperet est tombé ce vendredi pour l’entraîneur de l’Etoile du Sahel, Faouzi Benzarti, et le médecin de l’Espérance Tunis, Yassine Ben Ahmed. Mardi, une violente altercation a opposé les deux hommes en plein quart de finale de la Coupe de Tunisie qui mettait aux prises leurs deux formations (victoire des Sang et Or 1-0). Et la commission de discipline de la Fédération tunisienne a décidé de se montrer intraitable en sanctionnant les deux protagonistes de deux ans de suspension et de 20 000 dinars d’amende chacun !

Les deux formations vont bien entendu faire appel de cette décision qui si elle se confirmait pousserait sans doute Benzarti, qui jouit d’une très belle cote sur tout le continent, vers la sortie. Tous deux exclus lors de la rencontre, l’Espérantiste Fousseny Coulibaly et l’Etoilé Diogo Acosta s’en tirent avec deux matchs de suspension et 5 000 dinars d’amende.