Démis de ses fonctions d’entraîneur de l’Etoile du Sahel, Denis Lavagne n’a pas tardé à faire part de son amertume après avoir vu son expérience avec le club tunisien s’arrêter de façon brutale. Interrogé sur les causes de éviction par Attounissia, le technicien français n’a pas caché sa surprise et a évoqué des raisons autres que les résultats sportifs. « C’est le métier qui veut ça. L’entraineur est toujours la première personne à payer les pots cassés. Mais dans mon cas, il est clair que je ne suis pas la cause des résultats de l’équipe« , a indiqué l’ancien sélectionneur du Cameroun, avant de poursuivre : « Maintenant, je suis sûr que Lemerre trouvera un meilleur climat et de meilleures conditions de travail que moi. Je pars la conscience tranquille.«