Samuel Eto’o ayant été annoncé il y a quelques jours à Manchester City, on n’en avait presque oublié l’intérêt du FC Anzhi Makhachkala pour le buteur camerounais. Les dirigeants russes, qui avait déjà proposé 50M€ à leurs homologues nerazzuri fin juillet pour le débaucher, sont à Milan ce mardi pour discuter d’une nouvelle offre: 30 M€, plus un salaire doublé pour Eto’o. L’avenir du capitaine des Lions Indomptables devrait être scellé sous 48 heures.


Partira, partira pas ? Le feuilleton Samuel Eto’o continue d’animer le mercato estival. Alors que l’attaquant de l’Inter Milan était annoncé il y a quelques jours à Manchester City, le FC d’Anzi Makhachkala revient à la charge. Les dirigeants du club russe se trouvaient en effet ce mardi au siège de l’Inter dans le but de négocier avec leurs homologues nerazzurri pour recruter le Camerounais, selon la Gazzetta dello Sport. Suleyman Kerimov, le richissime président du FC Anzhi, qui a déjà réussi à faire venir le champion du monde brésilien Roberto Carlos, serait prêt à doubler le salaire d’Eto’o et proposer à l’Inter Milan une indemnité de transfert de 30 millions d’Euros. S’il acceptait cette offre, Eto’o toucherait 20 millions d’euros nets par an (soit 1,7 millions par mois). Il devancerait largement le Portugais Cristiano Ronaldo, qui gagne 12 millions par an, et l’Argentin Lionel Messi, qui touche lui 11 millions. Selon le journal italien, l’avenir d’Eto’o devrait être scellé sous 48 heures, qu’il reste à l’Inter Milan ou qu’il décide de répondre favorablement à l’Anzhi.

Plus en odeur de sainteté du côté de l’Inter

Le buteur camerounais va-t-il se laisser tenter par une aventure dans la république du Daguestan? Compte tenu de certaines circonstances à l’Inter Milan, il est possible de le penser. En effet, après deux saisons pleines sous le maillot milanais, avec 37 buts en 53 matches toutes compétitions confondues, Samuel Eto’o ne semble plus à son aise du côté de Giuseppe Meazza. En effet, le Lion Indomptable, qui est sous contrat avec l’Inter jusqu’en 2013, souhaiterait bénéficier d’une revalorisation salariale conséquente assortie d’une prolongation de contrat d’une saison supplémentaire. Mais les dirigeants interistes, bien loin d’accéder à sa requête, voudraient assainir les finances du club et verraient ainsi d’un bon œil le départ d’un des plus gros salaires du club. De plus, le buteur camerounais ne semble plus faire l’unanimité au sein de l’effectif milanais. L’altercation la semaine dernière avec le milieu de terrain néerlandais Wesley Sneijder dans un avion, pour une simple histoire de places, est de nature à confirmer cette idée.

Le FC Anzhi, un futur grand club européen?

De plus, le challenge sportif en Russie n’est pas forcément inintéressant. Même si la possibilité de croiser des joueurs de classe mondiale est assez rare dans le championnat russe, le FC Anzhi déborde d’ambitions. Possédant déjà dans ses rangs Roberto Carlos et l’international marocain Mbark Boussoufa, l’actuel quatrième du championnat vient de débourser 15 M€ pour s’attacher les services du joueur de Chelsea Yuri Zhirkov. Avec une équipe qui compte jouer rapidement les premiers rôles sur la scène nationale, et par extension continentale, il ne serait donc pas impossible de continuer à voir Samuel Eto’o affoler les défenses en Ligue des Champions, la plus prestigieuse des compétitions au monde.