Euro 2024 : l’Algérie se délecte de la non-sélection de Yacine Adli

Le binational Yacine Adli n'a pas été retenu pour disputer l'Euro 2024 par Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus, qui a annoncé sa liste de 25 jeudi soir au JT de TF1. Jadis en bonne posture pour rejoindre les Fennecs (sous Djamel Belmadi), le Rossoneri avait ensuite tourné le dos aux Verts et se retrouve ainsi le bec dans l'eau. 

Forcément un coup dur pour le milieu de terrain (23 ans) du Milan AC, qui réalise une saison honorable en Italie, ponctuée de 32 apparitions toutes compétitions confondues. Mais il faut dire que la concurrence est coriace dans l'entrejeu des Bleus. Entre Eduardo Camavinga, Aurélien Tchouaméni (incertain), Adrien Rabiot, Warren Zaire-Emery, Youssouf Fofana et N'Golo Kanté (rappelé à la surprise générale), DD a dû trancher. Et Adli n'y sera donc pas.

Yacine Adli, Euro voir !

Début mars, le natif de Vitry-sur-Seine avait annoncé vouloir représenter l'équipe de France. “En tant que joueur, je veux jouer au plus haut niveau possible. Mon objectif est de jouer pour la France”. Alors que Vladimir Petkovic espérait le faire changer d'avis, une interview publiée dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport avait rendu cette hypothèse peu probable étant donné que le milieu de terrain avait définitivement tourné le dos à l'Algérie. “Inutile de me dire que les portes de la sélection me sont ouvertes ou non. Avec mes déclarations elles se sont fermées quoi qu'il advienne”, avait notamment lâché le Rossonero, repris de volée ce vendredi, notamment par La Gazette du Fennec.
Yacine Adli, Euro voir !“, titrent ainsi nos confrères de manière piquante. “Ayant solennellement écarté toute possibilité de jouer pour l’Algérie sous prétexte qu’il visait le ‘haut niveau' avec l’équipe de France, Yacine Adli doit vivre une véritable désillusion”, poursuivent-ils. “Adli devra patienter encore longtemps (2026 ?) pour espérer caresser son rêve de jouer enfin au plus haut niveau international. Car au regard de la manière peu diplomatique (quoique sincère !?) avec laquelle il a écarté toute possibilité de jouer pour la sélection algérienne, il paraît clair que la FAF ne s’aventurera pas à lui rouvrir à nouveau les portes de la sélection après un tel affront.” Avant de conclure avec beaucoup de mordant : “Tel est pris qui croyait prendre…

Euro 2024 : l’Algérie se délecte de la non-sélection de Yacine Adli
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.