Mercredi soir, quelques instants avant la rencontre entre Bolton et Tottenham comptant pour la 34e journée de Premier League, les spectateurs présents au Reebok Stadium ont eu la surprise de voir Fabrice Muamba fouler la pelouse pour les saluer. Victime d’un malaise cardiaque, qui a failli lui coûter la vie il y a tout juste un mois et demi lors de cette même affiche en quart de finale de la Cup, le milieu de terrain d’origine congolaise a tenu à remercier tous les fans pour leur soutien. Visiblement touché par l’ovation du public, Muamba a fini par fondre en larmes devant un tonnerre d’applaudissements.


A en avoir la chair de poule. Ovationné pendant de longues minutes avant le match qui a opposé Bolton à Tottenham, mercredi soir lors de la 34e journée de Premier League, Fabrice Muamba a pu se rendre compte de l’ampleur de la vague de soutien qui s’est créée à la suite de son accident. Il faut dire que le milieu de terrain des Wanderers revient de loin. Victime d’une crise cardiaque en plein quart de finale de Cup face à Tottenham le 17 mars, le joueur d’origine congolaise a tout simplement failli perdre la vie sur un terrain de football.

Sorti de l’hôpital il y a tout juste deux semaines, Fabrice Muamba revenait pour la première fois dans un stade depuis son accident. L’émotion était donc grande pour lui au moment de fouler la pelouse du Reebok Stadium sous les applaudissements nourris de son public. Des applaudissements synonymes de victoire pour le milieu de terrain qui a définitivement remporté son combat pour la vie, après que son cœur ait cessé de battre pendant 78 minutes. C’est donc tout ému qu’il a naturellement fini par fondre en larmes devant tant de démonstration d’affection et de soutin des spectateurs.

Compétiteur dans l’âme, Muamba avait même envie de prendre part à la rencontre. « J’aurais aimé jouer aujourd’hui, mais évidemment les circonstances ne le permettent pas pour le moment. Je suis sûr que les garçons vont donner le maximum« , a-t-il confié à SkySports au moment de son retour dans les travées du stade. Avec son tempérament, il est presque certain que voir le milieu de terrain goûter à nouveau à la compétition, à l’image d’Antonio Cassano avec l’AC Milan, n’est pas chose impossible. Et si, pour l’anecdote, son équipe de Bolton s’est inclinée au final (4-1), l’histoire du ballon rond retiendra que le 2 mai 2012, Fabrice Muamba a montré que son malaise cardiaque était bien derrière lui.