Ils sont trois. Mamadou Niang (Sénégal), Issiar Dia (Sénégal) et Joseph Yobo (Nigeria). Trois Africains, passés par la Ligue 1 avant de rejoindre la Turquie. Où ils ont été sacrés. Vainqueur de Sivasspor (4-3), ce week-end, Fenerbahçe a conquis son dix-huitième titre de champion de Turquie, dépassant ainsi le grand rival Galatasaray, qui compte 17 couronnes nationales. Près d’un an après avoir réalisé le doublé championnat-Coupe de la Ligue avec l’OM, Mamadou Niang a largement apporté sa pierre à l’édifice puisqu’il a inscrit quinze buts.