Au sortir d’une CAN 2015 marquée par le sacre de la Côte d’Ivoire, des bouleversements étaient à prévoir au classement FIFA du mois de février côté africain. De fait, neuf des dix premiers du classement ont changé de position. A l’exception du leader : Malgré son élimination dès les quarts de finale de la CAN, l’Algérie conserve la tête du classement (zone CAF) et sa 18e place mondiale. Mais les Fennecs sentent les Eléphants, qui gagnent un rang, revenir dans leur dos.

Deuxième en janvier, la Tunisie perd deux places et se retrouve quatrième, doublé également par le Ghana, finaliste de la CAN. Le Cap Vert s’impose quant à lui dans le Top 5 continental, d’où il déloge le Sénégal, sixième. Sans jouer, le Nigeria gagne deux rangs et se retrouve septième.

Sous l’effet sa bonne CAN, la RD Congo intègre le Top 10, suivi par le Congo et la Guinée Equatoriale, surprenante quatrième de sa CAN, qui réalise la plus forte progression du mois au niveau mondial (69 places), où peu de changements sont à signaler avec un trio de tête Allemagne-Argentine-Colombie inchangé.

 Le top 10 mondial

1. Allemagne

2. Argentine

3. Colombie

4. Belgique

5. Pays-Bas

6. Brésil

7. Portugal

8. France

9. Uruguay

9. Espagne

 Le top 20 africain

1. Algérie (18e)

2. Côte d’Ivoire (20e)

3. Ghana (25e)

4. Tunisie (26e)

5. Cap Vert (35e)

6. Sénégal (36e)

7. Nigeria (42e)

8. Guinée (43e)

9. Cameroun (45e)

10. RD Congo (46e)

11. Congo (49e)

12. Guinée Equatoriale (49e)

13. Mali (53e)

14. Afrique du Sud (56e)

15. Egypte (57e)

15. Gabon (58e)

17. Zambie (60e)

18. Burkina Faso (68e)

19. Rwanda (72e)

20. Togo (75e)

 Le classement complet de la FIFA