La FIFA a mis ses menaces à exécution et suspendu la Fédération soudanaise jeudi. Du coup, la CAF a annulé les 3 matchs impliquant des clubs soudanais en Ligue des champions et en Coupe de la CAF à partir de vendredi. Hilal Obeid perd gros dans l’histoire…


Le couperet a fini par tomber ! Mise en garde depuis plusieurs semaines par la FIFA pour cause d’ingérence gouvernementale, la Fédération soudanaise (SFA) a été suspendue par l’instance dirigeante du ballon rond, jeudi. Cette sanction fait suite à la décision du ministre de la Justice. Le 2 juin, celui-ci a limogé le président élu de la SFA, Mutasim Gaafar Sir Elkhatim, pour le remplacer par Abdel Rahman Sir Elkatim.

Du coup, toutes les sélections et clubs du Soudan se retrouvent exclus des compétitions internationales, ce qui va perturber la 6e journée de la Ligue des champions et de la Coupe de la CAF. L’instance a ainsi annulé les matchs Etoile du Sahel-El Merreikh et Al Hilal-Ferroviario Beira programmés ce vendredi en C1, ainsi que le match d’Hilal El Obied contre Zesco dimanche en C3.

Et ce n’est pas tout. « Les clubs soudanais engagés en Coupes interclubs de la CAF sont disqualifiés suite à la décision du bureau du Conseil de la FIFA de suspendre la fédération soudanaise de football« , a indiqué la CAF vendredi dans un communiqué. Initialement qualifié pour les quarts, Hilal Obeid se voit donc retirer son ticket…