Dans une lettre adressée à l’ensemble de ses membres ainsi qu’à tous les clubs en lice, l’Union européenne de football (UEFA) exhorte le monde du ballon rond à la lutter contre le racisme dans les stades.


Le racisme  » entache la réputation et l’intégrité du football « . Vendredi dernier, Gerhard Aigner, le président de l’UEFA adressait une circulaire aux 51 fédérations européennes membres ainsi qu’aux clubs participant à la coupe pour les appeler à lutter contre les dérives observées dans les stades.

 » L’UEFA a voulu adresser un message fort à tous les dirigeants sportifs (..) pour les inciter à s’opposer à toute forme de racisme » explique David Davis, porte parole de la confédération.

Une recrudescence d’incidents

La lettre de l’UEFA fait suite à de récents incidents à caractère raciste ou xénophobe, hors du terrain comme sur la pelouse lors de l’actuelle Ligue des Champions. Le défenseur yougoslave Sinisa Mihajalovic de la Lazio de Rome a, par exemple, écopé de deux jours de suspension pour insulte raciste à l’encontre du milieu de terrain français d’Arsenal Patrick Vieira.

Pour autant,  » aucun club n’est pointé du doigt  » précise M Davis pour qui  » il s’agit de lutter contre un phénomène général observé dans le monde du football « . L’UEFA tire la sonnette d’alarme et appelle tout le monde à une véritable prise de conscience.

Organisateurs, spectateurs et joueurs doivent  » porter une attention particulière au problème (…) posé par une minorité  » annonce Gerhard Aigner dans sa lettre.

Intention louable de la part de l’instance européenne, mais le football étant le reflet de la société, on voit mal comment la recrudescence du racisme pourrait rester à la porte des stades.