Le quotidien Nord Eclair vient de révéler que la footballeuse camerounaise sans papiers, qui était sur le point de se faire expulser, a remporté devant le tribunal administratif une première victoire. Rigoberte M’Bah, 27 ans, pourra rester en France et faire réexaminer sa demande de régularisation. Ravie, la jeune femme a pourtant refusé de s’exprimer. Trop d’émotions, trop de question restent suspens. L’avocate de la joueuse s’est dite soulagée « J’espère que cette demande de réexamen sera étudiée avec plus de discernement et de loyauté. » C’est « une victoire », estime l’avocate, mais aussi « une étape. »

 Lire aussi: Rigoberte Mbah, footballeuse camerounaise et esclave moderne ?