Actuellement au Gabon pour mener une enquête après l’invalidation de l’élection de Jean de Dieu Moukagni Iwangou à la tête de la fédération gabonaise de football, des représentants de la FIFA aurait été pris à partie par des sympathisants du dirigeant. L’information a été dévoilée par Dieudonné Ndoumbou, président intérimaire de la fédération gabonaise par la FIFA, le temps que de nouvelles élections soient organisées. « Je n’ai pas vécu les faits moi-même parce que je me trouvais à l’étage mais j’ai effectivement entendu parler d’une altercation qui a d’ailleurs nécessité l’intervention du commandant en chef« , a-t-il expliqué. La tension serait depuis retombée.