Régulièrement déchirée par des problèmes internes, la sélection du Gabon se paie encore sa crise ! D’après la presse locale, les Panthères ont quitté mardi soir l’hôtel dans lequel elles étaient rassemblées en vue du match de samedi contre le Mali comptant pour la 1ère journée des éliminatoires de la CAN 2019.

En cause : « une décision du ministre des Sports de ne payer les primes que pour 18 joueurs sur les 25 en regroupement et 3 membres du staff sur 11« , rapporte le site Les Panthernautes. Après avoir chassé le représentant du ministère, les coéquipiers de Didier Ibrahim Ndong auraient donc décidé de quitter les lieux. Affaire à suivre…