La Fédération ghanéenne de Football (GFA) a annoncé vendredi que trois clubs du championnat sont désormais interdits de match à domicile « à titre préventif« . Les supporteurs de l’Asante Kotoko, d’Arsenal Berekum et d’Aduana Stars ont tous commis des actes de violence au cours des 25e et 26e journées de championnat, disputées la semaine dernière. La Commission de discipline de la GFA doit encore rendre son verdict définitif dans les jours qui viennent. En attendant, les trois clubs concernés, notamment l’Asante Kotoko, actuel leader et tenant du titre, joueront leur match « à domicile » sur terrain neutre. Condamné à plus de 3000 euros d’amende en mars dernier pour des actes de violence, Arsenal de Berekum, avant-dernier du classement, a annoncé mercredi qu’il se retirait du championnat, jugeant la sanction « trop sévère« .