Trois mois après, Milovan Rajevac serait sur le point de s’installer à la tête de la sélection ghanéenne, avec laquelle il avait atteint la finale de la Coupe d’Afrique et les quarts de finale de la Coupe du monde. Le sélectionneur serbe aurait en effet exprimé le désir de retrouver son ancien poste.


Sans sélectionneur depuis le départ de Milovan Rajevac, le Ghana s’est peut-être trouvé un nouveau patron. Et ce pourrait être… Milovan Rajevac! Le technicien serbe aimerait en effet revenir à la tête des Black Stars, qu’il a emmené en finale de la CAN et en quarts de finale de la Coupe du monde.

Les internationaux ghanéens devaient connaître le nom de leur nouvel entraîneur en décembre au plus tôt. Ils pourraient être bientôt fixés: parmi les 120 CV reçus par la GFA, un nom est sorti du lot, celui de leur ex-sélectionneur, parti il y a trois mois répondre à l’appel des pétro-dollars d’Al Ahly Jeddah. Mais, le technicien de 56 ans aurait du mal à s’adapter à la vie en Arabie Saoudite et aurait rencontré des dirigeants ghanéens à l’occasion du match amical entre ses anciens protégés et l’Arabie Saoudite la semaine dernière à Dubai.

De retour en janvier?

« Rajevac veut revenir entraîner les Black Stars, a assuré un ponte de la GFA à MTN Football. Il était à Dubai pour rencontrer l’équipe et il a exprimé son désir de revenir en janvier parce qu’il connaît quelques problèmes en Arabie Saoudite. Il aime toujours notre pays et veut revenir. Mais la GFA doit en discuter avant pour voir s’il est prudent qu’il revienne. » Le technicien serbe doit cependant faire face à une forte concurrence. En effet, les Black Stars ont des courtisans aux noms ronflants: Marcel Desailly, Luiz Felipe Scolari, Juande Ramos, Humberto Coelho, Lucien Favre, Gianfranco Zola…

Mais Rajevac dispose d’un bilan qui parle de lui-même: sous sa houlette, les Black Stars ont réalisé des progrès exceptionnels, atteignant les quarts de finale du Mondial sud-africain avec une jeune génération guidée par André Ayew (OM), Kevin Prince Boateng (Milan AC) ou Asamoah Gyan (Sunderland)… Mieux, Rajevac aurait signé un contrat lucratif d’un an mais aurait placé un clause qui lui permettrait de quitter le club saoudien dès janvier 2011.