La 1ère journée des éliminatoires de la CAN 2019 a déjà fait une victime : Esteban Becker ! A la tête de la sélection de Guinée Equatoriale depuis fin 2014, l’Argentin a pris la porte à l’issue de la déroute de samedi face au Sénégal (3-0). Le technicien était en fin de contrat depuis plusieurs mois et ce résultat a officiellement scellé sa non-prolongation, annonce la BBC. Le Sud-Américain avait conduit le Nzalang Nacional jusqu’en demi-finale de la CAN 2015 à la maison.