Hatem Ben Arfa ira bien à Marseille

Le suspense autour de son transfert a pris fin mardi soir. Hatem Ben Arfa rejoindra l’Olympique de Marseille pour 12 millions d’euros. Pape Diouf, le président du club, a annoncé la nouvelle sur le site de l’OM. Le petit prodige ne foulera plus le gazon de son enfance, celui de l'Olympique Lyonnais. Hatem Ben Arfa était arrivé à 15 ans à l'OL. Doué, le footballeur ne s'était pourtant jamais vraiment imposé à Lyon. L'OL avait d'ailleurs renouvelé son contrat sans grand enthousiasme. L’offre de transfert faite par Marseille est venue soudain changer la donne : 11 millions pour le transfert de Ben Arfa, auxquels devait s’ajouter 1 million en cas de qualification de l’OL pour la Ligue des champions.

L'OL, trouble-fête

Mais la machine bien huilée de ce transfert s'enraye quand l'OL fait semblant d'oublier un détail important. Le club s'est engagé à verser au joueur une prime de transfert de 1,5 millions d'euros, une clause ajoutée lors de la prolongation de son contrat. A la dernière minute, comme si de rien n’était, Jean-Michel Aulas aurait demandé au joueur de renoncer à cette prime, ou à l'OM de la prendre en charge. D’où, la tension manifeste entre Pape Diouf et son homologue ces derniers jours.

Après la pluie, le beau temps. Le fin mot de l’histoire ? Les Marseillais prennent en charge les deux tiers de la somme, et Ben Arfa le reste. Ce qui explique sans doute les commentaires élogieux de l'OL sur lui. « Le joueur a consenti un effort substantiel », en reconsidérant « une partie de son intéressement à laquelle il a renoncé », indique un communiqué. Le club lyonnais se serait tourné vers le Real Madrid pour trouver un meilleur compromis financier, selon Hatem Ben Arfa. « Des dirigeants de Lyon ont envoyé des dirigeants du Real Madrid pendant que je signais à Marseille pour me pousser à signer là-bas, parce que ça les arrange financièrement, ça les arrange pour plein de choses ».

« Bonne chance », Ben Arfa !

Tout sourire, Jean-Michel Aulas et Pape Diouf, présidents respectifs de l'OL et de l'OM, se sont serrés la main sur le perron après trois heures d'entretien, pour officialiser devant les caméras l'arrivée du jeune international dans la cité phocéenne. Annoncé mardi à 21h20 dans un communiqué de la Ligue de football professionnel (LFP), le président Pape Diouf jubilait, quelques minutes plus tard, sur le site Internet de l'OM. « Le bon sens et l'intelligence l'ont emporté aujourd'hui ramenant chacun à une bonne décision. La situation était tendue et elle l'est toujours quand deux grands clubs s'étripent. Même si au final, on pourra dire qu'il y aura eu beaucoup de bruit pour rien. »

Hatem Ben Arfa bénéficiera également d'un bonus d'un million d'euros en cas de qualification de l'Olympique de Marseille pour la Ligue des Champions qui débutera en août prochain. Il recevra aussi une prime d'intéressement de 20% sur la plus-value d'un éventuel futur transfert. Soulagé, l'OL lui a souhaité « bonne chance pour la suite de sa carrière. »

Lire aussi :

 Transfert de Ben Arfa : la tension monte entre l’OL et l’OM

 Ben Arfa signe à l’OM, Thuram se rapproche du PSG

 Les vérités de Hatem Ben Arfa

 Mercato 2007 – 2008 : les footballeurs qui vont faire l’OL

Hatem Ben Arfa ira bien à Marseille
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.