Les derniers doutes se dissipent. Samuel Eto’o n’est plus un joueur de l’Inter Milan. Il manquait encore deux choses pour y croire : l’officialisation du transfert par l’Anzhi Makhachkala, et la confirmation de Massimo Moratti. Or, le président interiste a évoqué le départ de l’attaquant camerounais dans les colonnes de la Gazetta dello Sport: « Il n’y a pas de drame à faire concernant le départ de Eto’o. Lorsque nous avions vendu Ibrahimovic, nous avions fait une saison parfaite par la suite. Il part en raison du fair-play financier et parce que, quand vous obtenez une offre comme celle-là, c’est dur de refuser. Le fair-play financier c’est sérieux, ce n’est pas une blague : ceux qui ne respecteront pas les critères seront exclus des compétitions européennes« .