La Fondation Kodjovi Obilalé vient en aide aux sportifs handicapés

Kodjovi Obilalé est un battant. Du genre à ne rien lâcher: gravement blessé par balles, avant même le coup d'envoi de la CAN 2010, le désormais ex-gardien du Togo essaie de se reconstruire. Et, à 27 ans, il passe à l'action en créant sa fondation, dont le siège est situé à Lomé et qui viendra en aide aux sportifs handicapés.


Kodjovi Obilalé restera pour toujours LA star de la Coupe d'Afrique des Nations 2010. Un statut dont se serait bien passé le gardien togolais, passé d'anonyme à la Une des journaux après avoir été grièvement blessé par les balles des indépendantistes du FLEC, au Cabinda, avant même le début de la compétition angolaise.

Depuis, l'ancien footballeur, âgé de 27 ans, continue de se battre. Pour vivre sa vie, “une vie d'homme normal” comme il le dit lui-même mais aussi pour les handicapés, dont il a rejoint les rangs. Aujourd'hui, Obilalé a encore du mal à tenir debout et alterne entre béquilles et fauteuil roulant. “Je ne dors plus la nuit. J'ai encore des séquelles. Là, j'ai mal au dos et au pied. Cela arrive souvent. Je fais des malaises régulièrement. Je suis fatigué… Aujourd'hui, j'ai encore mal. Je suis déjà mort, un mort vivant“, assure-t-il. Mais pas question de se laisser abattre.

Abandonné par la CAF et le Togo

En effet, selon Afrik-Foot, l'ex-gardien de Pontivy va bientôt lancer une Fondation à son nom, avec Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers, en tant que président d'honneur. “La Fondation Obilalé œuvre pour une plus grande prise en compte des handicapés sportifs en leur apportant un soutien matériel et financier. Malgré leurs efforts de se constituer en association pour défendre leurs intérêts, les personnes handicapées sont marginalisés et considérés comme des laissés pour compte. La Fondation Obilalé vient briser cette barrière pour leur donner du réconfort“, explique l'intéressé.

Et pour marquer le lancement de la Fondation, prévu pour l'année 2012, un grand match est organisé. D'un côté, les Amis d'Obilalé (un mélange de joueurs de Pontivy et de l’équipe nationale du Togo); de l'autre, les Amis d'Adebayor (Samuel Eto'o, Didier Drogba, Michael Essien, Seydou Keita, Asamoah Gyan, Salomon Kalou, John Obi Mikel, Stéphane Sessegnon…). Du beau monde pour une belle cause.

Avatar photo
Nicholas Mc Anally