A la suite des incidents qui avaient entraîné l’arrêt du match retour de Ligue des Champions entre l’Etoile du Sahel et l’Espérance de Tunis, lors de la phase de poules de la compétition, la Confédération africaine de football a décidé de sanction l’ESS de deux matchs à huis clos, dont un avec sursis. La formation tunisienne, qui avait été exclue par la suite, a également été condamnée à s’acquitter d’une amende de 25 000 dollars.